Dois-je donner des devoirs à mon enfant pendant les vacances?

Voilà une question que beaucoup de parents se posent dès lors que le CP pointe le bout de son nez! Et évidemment, je me suis posé la question pour les grandes vacances de mon grand « Louloudou » (6 ans et demi) puisqu’il va passer au CE1…
Pour résumer : Dois-je laisser Louloudou à ses activités de vacances, ou dois-je plutôt me forcer à le préparer à passer au niveau supérieur pour lui éviter de trop « trimer » à la rentrée ?

Des-devoirs-de-vacances

L’AVIS DES PROFS

« S’arrêter pendant deux mois c’est trop long.»

Catherine, enseignante en école élémentaire, explique :

« s’arrêter pendant deux mois c’est trop long. On peut trouver des activités ludiques pour travailler pendant les vacances : lire un livre, faire des calculs dans la voiture, pendant un jeu donner un gage comme réciter une table de multiplication… »

Les grandes vacances sont l’occasion de travailler tout ce qui s’acquiert par automatisme : addition, multiplication et conjugaison…

L’AVIS DES PSYS

«Forcer son enfant à travailler est contreproductif»

60% des enfants font leurs devoirs de vacances avec leurs parents. Le hic : 91% d’entre eux s’y attellent moins d’une fois par semaine. D’où des séances de travail forcé qui tournent souvent au cauchemar (1). Il ne sert à rien en effet de faire réviser des enfants contre leur gré. Cela les braque davantage contre l’école, mais aussi contre leurs parents. Travailler pendant l’été est souvent vécu comme une frustration, voire une punition. Et personne ne gagne à ce jeu-là.    (1) Sondage réalisé par la Sofres pour les éditions Hachette.

« Les révisions pendant l’été ne sont vraiment pas profitables aux enfants quand les parents leur forcent la main», résume le psychologue et psychothérapeute Bruno Dal Palu. «Ces moments peuvent même devenir traumatisants si les parents perdent patience et tiennent des propos dévalorisants. Cela va avoir des effets anxiogènes sur l’enfant qui sera aussi mal à l’aise à l’école qu’à la maison. »

Le rôle des devoirs de vacances est ainsi de maintenir les neurones sous tension. Ils ne doivent jamais devenir synonyme de stress.

 

ALORS, QUE FAIRE ?

Un enfant peut apprendre autrement que sur le mode scolaire. Et des parents, même totalement illettrés, peuvent, s’ils ont des centres d’intérêt et l’envie de les faire partager à leur enfant, lui transmettre non seulement des connaissances, mais le goût de la connaissance. Et ils peuvent surtout lui permettre de faire une découverte essentielle : que l’on peut apprendre en y prenant du plaisir. Que l’on peut faire marcher sa tête sans la plonger dans les livres ou les exercices habituels.

Quelques idées, un peu d’imagination …

Les devoirs de vacances ne se conjuguent pas seulement avec les traditionnels cahiers de vacances.  Ils peuvent être faits de manière ludique, en profitant de certaines activités des vacances: sortie, recette de cuisine. Voici quelques idées nous permettant d’allier l’utile à l’agréable.

Créer un cahier de vacances créatif et /ou un carnet de voyage :

Ils permettent d’écrire tout en retravaillant les règles de grammaire et de conjugaison abordées au cours de l’année scolaire et ce de manière ludique et amusante.

Lire des livres, des magazines et des bandes dessinées :

Ils permettent aux enfants de lire ce qui leur plait et sans contrainte, pendant les temps calmes, les trajets, et le soir au moment du coucher.

Utiliser le déplacement sur le lieu de vacances pour les faire travailler la géographie et l’histoire :

  • Lui faire tenir un journal de voyage, un peu comme les pilotes des rallyes automobiles (fiche à venir très bientôt)
  • Lui faire dessiner un carnet de voyages pour raconter les régions, leur histoire et leurs traditions (Fiche en cours de réalisation)
  • Faire un reportage sur ses vacances (et l’y aider)

Utiliser un long voyage en voiture pour réviser les départements, leur préfecture et sous préfecture, ou plus selon l’âge de l’enfant :

  • trouver les numéros de département sur les plaques d’immatriculation
  • trouver le nom des départements, trouver la préfecture et sous préfecture, trouver la région
  • inviter les jeunes lecteurs à déchiffrer les panneaux ou les dépliants des sorties familiales…

Les vacances sont l’occasion idéale pour observer la nature et travailler les sciences naturelles  :

Utiliser des activités de dessin, découpage, collage pour partir à la pêche de plus d’informations et de connaissances:

Utiliser les fiches « dessiner, découper, coller » proposées par le site « Tête à modeler » :

Dessiner, couper, coller avec mon papa ou ma mamanDessiner, couper, coller une girafe . Faire un livre sur la girafe. Dessiner un arbre.

 Utiliser les jeux de société

Rien de mieux pour réviser le calcul et l’orthographe que les jeux de société …

Pour les garçons enfants passionnés de Pokémons: Les utiliser pour :

  –  leur faire travailler leur expression écrite ou orale, par exemple :

  –  leur faire travailler le classement et le calcul :

  • Lui faire trier ses cartes par catégories
  • Lui faire compter ses cartes à l’intérieur des catégories
  • Lui faire faire un Pokédex (vous ne savez pas ce que c’est ? Demander à notre enfant ou attendre la prochaine fiche d’activité) et lui demander de tenir le compte de ses cartes.

Voilà! Maintenant, y a plus qu’à ! 😉

Sources : Petites têtes, Psychologies.com et Tête à modeler

Sylvie de L’Art d’être Maman

Il n’y a pas de recette miracle pour être un Parent Bienveillant, mais il y a mille et une façons de faire de son mieux… 😉

Publicités

Publié le 22 juillet 2014, dans AIDER Mon ENFANT, Les devoirs, Mes Questionnements de maman. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Pourquoi c’est que pour les garçons les Pokemons ? 😉

    • Qui a déjà vu une fille passionnée de Pokémons? ( Je sais que je ne suis pas une référence, mais je n’en ai jamais vu…) C’est triste mais je crois que nos enfants sont conditionnés pour « aimer » tel jeu plutôt qu’un autre selon leur sexe… 😦
      Tiens! Ça me donne une idée d’article !
      A bientôt Laura!

  2. Ah la fameuse question épineuse des devoirs de vacances…Cet article a le mérite, comme beaucoup d’autres ici, (au passage, merci Sylvie pour votre travail!) de lancer des pistes, susciter la réflexion sans imposer de prêt à penser…Je n’ai pas envie de revenir sur la répartition des vacances scolaires, plus soucieuse selon moi d’impératifs économiques que des enfants premiers concernés et de leur rythme , mais plutôt sur ce qui me semble essentiel : » LE JEU « . Il semblerait que jusqu’à 11 ans, les enfants aient un besoin primordial de jouer, et d’apprendre à travers le jeu, de trouver des solutions, de mettre en place des stratégies, de jouer et rejouer au (x) mêmes(s) jeux jusqu’à ce que tous les possibles aient été explorés,..N’est-ce pas l’occasion pour les parents de faire retomber la pression et de laisser le temps aux enfants, pendant cette pause estivale, pour profiter au maximum..de leur enfance…et de ne pas en faire avant l’heure des adultes aux agendas surbookés? leur donner le temps de respirer en somme, de ne pas les surstimuler… Et l’occasion pour les parents de s’éloigner de la pression d’une réussite scolaire imposée dès la maternelle parfois au détriment du développement individuel de chaque enfant…Dure tâche en effet que celle d’être parents …mais ces derniers ne devraient-ils pas se donner l’opportunité d’être bienveillants aussi avec eux-mêmes?
    Bonne fin d’été, Sylvie,
    je suis ravie à la perspective de lire prochainement un article sur les stéréotypes masculin/féminin largement véhiculés…Heureusement, une lente mais sereine évolution est en marche!!!! Bien chaleureusement, Isabelle

    • Merci beaucoup Isabelle !
      Je suis tout à fait d’accord avec toi! Effectivement « le jeu » est indispensable aux enfants en ce temps de vacances scolaires et d’ailleurs, Je l’ai mis dans mes 5 indispensables de l’été. Et puis, il est vrai que nous, parents nous ne prenons jamais assez soin de nous et pourtant c’est l’une des clefs de la parentalité bienveillante selon moi…
      A très bientôt Isabelle 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :